27, allée des Eguerets - 95280 Jouy-le-Moutier - Tél. 01 30 38 50 08

après l'orthodontie : la contention

L’enlèvement des appareils correcteurs vient couronner les mois ou les années d’efforts que les patients et l’orthodontiste ont fournis pour obtenir des résultats esthétiques et fonctionnels qui devraient durer toute une vie.

 

Nous souhaiterions tous une stabilité des corrections qui soit «parfaite» et «à vie»,   mais cela est irréaliste.

Il faut réaliser que certains changements sont possibles, inévitables et même souhaitables à moyen et long terme à mesure que d’autres changements se produiront au niveau du visage ,  avec la croissance et le vieillissement.

  • Tout le corps, et le visage en particulier, subiront de multiples changements au cours de la vie. Bien qu’ils puissent se produire à différentes périodes selon les individus, la plupart de ces changements sont normaux et inévitables!

Ces changements “normaux” se produiront, qu’il y ait eu traitement d’orthodontie ou pas, et ne peuvent être attribués à l’orthodontie.

  • Les dents ne sont pas ancrées dans l’os comme dans du ciment. Elles font partie d’un appareil masticatoire complexe qui est dynamique et non statique. Les dents répondent constamment aux forces qui sont appliquées sur elles de sorte qu’il y existe toujours une légère mobilité normale des dents. 

 

  Avec ou sans orthodontie, la stabilité de la position des dents dépend beaucoup de l’influence de l’environnement musculaire qui les entoure (langue, lèvres, joues, muscles de mastication, etc.).

Les dents se déplacent sous l’effet de forces. Toute force appliquée assez longtemps sur les dents peut les déplacer. C’est le principe que nous utilisons en orthodontie pour corriger les malpositions des dents à l’aide d’appareils divers qui exercent des forces “contrôlées”.

  • Même si l’agencement des dents est bon ou excellent à la fin d’un traitement, elles demeurent constamment soumises à plusieurs forces. Ceci constitue une raison suffisante pour justifier le port fidèle des appareils de rétention.
  • Certaines malpositions des dents, surtout les plus sévères, peuvent avoir tendance à réapparaître légèrement. Les rotations sévères et le chevauchement des dents inférieures antérieures sont les exemples les plus fréquents de cette situation.
  • Période de stabilisation ou de rétention :

    La phase de rétention orthodontique, aussi appelée contention orthodontique, a pour but de minimiser les déplacements dentaires indésirables et de maintenir les corrections obtenues pendant la période initiale suivant l’enlèvement des appareils correcteurs

  • Bien que la période la plus critique comprenne les mois et l’année suivant la fin du traitement, il est fréquemment indiqué de stabiliser ou retenir les dents pour une période beaucoup plus longue (plusieurs années). Certains praticiens préconisent même une rétention “à vie”.
  • Il est important de bien suivre à la lettre les directives qui vous seront données concernant le port des appareils pendant la période de rétention. Tout manquement à cet égard peut causer des changements non souhaitables.
  • Règle générale, les appareils amovibles sont enlevés graduellement sur une période de 18 à 30 mois, mais les appareils de rétention fixes peuvent demeurer en bouche plusieurs années.
  • Si, pendant la période de rétention, vous remarquez des changements ou mouvements dentaires importants, avisez-nous immédiatement.