27, allée des Eguerets - 95280 Jouy-le-Moutier - Tél. 01 30 38 50 08

Troisième molaire mandibulaire et orthodontie

Le Dr Samuel Nahmias, orthodontiste à Conflans-saint-honorines 78 vous présente les dents de sagesse en orthodonthie.

Article de S.Bomtemps, B. Truong, A. Bussière

paru : A.O. Sept 2012

Le but de ce chapitre est de faire le point sur un sujet controversé depuis des décennies: l'implication des troisièmes molaires dans la récidive de l'encombrement mandibulaire.
Les troisièmes molaires exercent-elles, lors de leur évolution, une poussée mésiale se traduisant par des malpositions…ou par des récidives?

A. évolution naturelle des dentures
… les dents ne sont pas stables sur leur support et des encombrements apparaissent ou s'aggravent avec l'âge. On observe systématiquement une réduction de la longueur d'arcade ainsi qu'une réduction de la distance inter-canine mandibulaire (Bishara, Treder)
Cette constriction peut être la cause   de l'apparition ou de  l'aggravation d'encombrements à l'arcade mandibulaire.
…en fin d'adolescence (Perera)…le maxillaire termine sa croissance avant la stature, alors que la croissance mandibulaire se prolonge encore 2 ou 3 ans après la fin de la croissance staurale.

B. Stabilité post- orthodontique
       La relative stabilité naturelle des dentures est en relation avec :
d'une part le fait que les dents sont installées dans un couloir de contraintes fonctionnelles neutres, entre les forces centrifuges (fonction linguale) et les forces centripètes (fonction labio-jugale)
et d'autre part le fait que les dents soient reliées entre elles par un réseau de fibres… qui assurent la cohésion de la configuration des arcades
       Tout déplacement orthodontique qui repositionne les dents en dehors de ce couloir neutre   modifie  les contraintes subies par les dentures et sera naturellement sujet à récidive. Un dispositif de stabilisation sera toujours nécessaire  pour le maintien du repositionnement des dents déplacées.

C. rôle de la 3ème molaire dans l'apparition le l'encombrement
 Il a été reproché aux 3èmes molaires de provoquer ou de favoriser l'apparition et la récidive de désordres antérieurs, chez les patients ayant subi ou non des traitements orthodontiques.
….Kapplan 1974, Little 1981, Harradine 1998, ANAES 1997, Cochrane Library


Les résultats de cette revue ont conclu qu'il n'y avait aucune preuve fiable…de relation de cause à effet,… seulement concomitance 
Il existe en revanche quelques preuves fiables qui soutiennent le fait que les extractions préventives des 3èmes molaires incluses asymptomatiques chez les adolescents ne réduit ou ne prévient pas l'encombrement incisif mandibulaire  tardif.